Depuis 1966, au service de la piscine

Contact : 09 72 47 16 57 (appel non surtaxé)

Du lundi de 14h00 à 17h30 et du
mardi au vendredi de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h30

PANIER 0 Produits

Qu'est ce que le stabilisant dans une piscine ?


Le stabilisant, aussi appelé acide cyanurique, assure la protection du chlore utilisé pour désinfecter l’eau de piscine. Il protège en effet le chlore stabilisé des rayons UV du soleil qui détruisent son efficacité.


Pour autant, ce stabilisant n’est pas sans risque…


Quand vous désinfectez l’eau de votre piscine avec du chlore, celui-ci va progressivement disparaître dans l’eau de votre bassin.


Le stabilisant, lui, ne se dissout pas car il est ce que l’on appelle bioaccumulable : il ne disparaît pas dans l’eau mais il s’y accumule.


Conseils : Il convient alors de contrôler chaque année la concentration en acide cyanurique (stabilisant).


stabilisant piscine


 


Pourquoi ?


Un excès de stabilisant n’est pas nocif, mais il réduit considérablement l'éfficacité du chlore, jusqu'à le rendre même totalement inéfficace.


Ainsi, même si le taux de chlore est suffisant ou important, les algues peuvent proliférer et l’eau de votre piscine rapidement tourner.


A l'inverse un taux de stabilisant trop bas générera une dectruction trop rapide du chlore dans le bassin et ainsi une désinfection imparfaite, notamment pour les traitements au sel à base de sel sans stabilisant.


A noter : le stabilisant concerne les piscines traitées au chlore et au sel.


 


Quelles sont les précautions à prendre ?


Pour éviter une surstabilisation de la piscine c'est-à-dire un excès de stabilisant, vous devez veiller à ce que le taux de stabilisant contenu dans l’eau ne dépasse pas un certain seuil.


Le taux de stabilisant idéal est compris entre 20 à 50 mg par litre d’eau.
On considère que le taux de stabilisant est acceptable s’il est compris entre 50 et 70 mg par litre d’eau.
Il y a excès de stabilisant lorsque son taux est supérieur à 70 mg par litre d’eau.


Les bandelettes d'analyses ainsi qu'une vérification périodique auprès de votre piscinier vous indiqueront sa teneur.


analyse de stabilisant


 


Comment maintenir et diminuer ce taux ?


Le premier moyen de lutter contre la surstabilisation est d'avoir la main légère sur l'emploi du chlore stabilisé, dans sa forme lent ou choc, il est en effet fort tentant de répéter les chlorations choc en cas de troubles.


Préférez également l'utilisation de galets ou poudres de 1ere qualité, ces derniers étant beaucoup moins dosés en stabilisant que les chlores premiers prix.


Vous trouverez de plus chez votre piscinier une gamme de chlore non stabilisé Hypochlorite de Calcium type HTH ou PCH non stabilisé, au pouvoir de désinfection important sans apport de stabilisant, à utiliser en alternance avec du chlore stabilisé.


La solution instantanée pour rattraper une eau verte ou trouble.

ATTENTION : Ne pas mélanger à l’état solide un chlore stabilisé avec un chlore sans stabilisant.


Ces derniers continueront de fonctionner lorsque le chlore stabilisé est lui bloqué (jusqu'à un certain seuil).


Lorsque votre eau est surstabilisée et votre traitement bloqué, la seule solution consiste alors en la vidange du bassin, par moitié dans les cas les plus favorables et dans la totalité pour les teneurs les plus hautes.


Conseils : Au moment de l’hivernage de la piscine, faites descendre le niveau de l’eau, cette mini-vidange qui a lieu chaque année permet de maintenir un seuil normal de stabilisant dans l’eau.